A voir

Je connais d’autres pays mais je n’en vois pas qui aient une pareille richesse. Les bois, la montagne, la pierre, le lait, les fromages, le miel, les céréales, le vin et le sel par-dessus le marché, c’est quelque chose.
Une terre qui est faite pour vivre sur elle-même. Les Comtois avaient raison de tenir à leur indépendance. Ils ont toutes les richesses.
Tout ce que le Bon Dieu a fait de meilleur sur la terre, il l’a donné à ce pays.
Même les rivières et les torrents avec leur force pour exploiter tout cela.
Bernard CLAVEL : La saison des Loups

Jura et Moi

http://www.jura-et-moi.fr/

 

Le Musée des Arts Urbains et du Street Art (MAUSA)

Site des forges de Baudin

 

Les villes et villages du Jura

Voir sur la carte pour vous repérer

Chateau Chalon

Perché sur son promontoire rocheux, à l’entrée de la reculée de Baume les Messieurs, le village de Château-Chalon domine la vallée de la Seille. Classé parmi les Plus Beaux Villages de France il l’est aussi Petite Cité Comtoise de Caractère et Paysage Viticole. Château Chalon est en bonne voie ainsi que d’autres villages de la Haute Seille pour obtenir le Label Grand Site de France.
Mais Château Chalon est surtout connu pour son vin du même nom, Le Château Chalon, vin Jaune d’exception, fleuron des vins du Jura.
N’oublier pas de rendre visite à la Maison de la Haute Seille (musée interactif du patrimoine et lieu de dégustation) et à l’Ecole d’Autrefois où la maitresse vous attend pour la dictée…

 

A proximité, le parc animalier Jurafaune à Granges-sur-Baume vous offre un spectacle de rapaces dans un site exceptionnel.

Baume les Messieurs

Le village au fond de la vallée, qui a inspiré la célèbre chanson d’Edith Piaf et des Compagnons de la Chanson, Les Trois Cloches, c’est Baume-les-Messieurs, Plus Beau Village de France, Petite Cité Comtoise de Caractère et bientôt Grand Site de France.

Baume les Messieurs (Baume les Moines) est niché au fond de la reculée du même nom, forme géologique typique du Jura. Les grottes, la cascade de Tufs, l’Abbaye Impériale, Saint-Pierre, (site Clunisien) et son célèbre retable, l’un des plus grands d’Europe, c’est toute l’incroyable richesse patrimoniale de Baume les Messieurs.

Les salines de Salins-les-Bains et Arc-et-Senans

Le Sel et son impôt, la Gabelle, prennent tout leur sens et leur histoire de Salins les Bains à Arc-et-Senans.

Le sous-sol jurassien renferme le sel déposé par l’océan qui recouvrait ce territoire il y a quelques 100 millions d’années. Elément stratégique pour la conservation des aliments, le sel faisait l’objet d’un monopole royal, du moyen âge jusqu’à la fin de l’époque moderne.

Extrait à Salins les Bains sous forme de saumure, le sel était transporté, 21 km plus loin, par le biais de canalisations, à Arc-et-Senans, en forêt de Chaux, afin d’y être évaporé dans des fours chauffés au bois.

Sites d’exception, les Salines de Salins-les-Bains et la Saline Royale d’Arc-et-Senans sont tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Alors que le sel est extrait à Salins-les-Bains depuis plus de 7000 ans, la Saline Royale d’Arc-et-Senans a été construite sous le règne de Louis XV par l’architecte Nicolas Ledoux. Sa forme en arc de cercle rappelle le Roi Soleil.

Lacs, étangs et cascades : le Jura, le Pays où l'eau s'épanouit

Premier relief d’importance depuis l’Océan, les Montagnes du Jura bloquent les masses nuageuses que nous amènent les vents d’Ouest. Les pluies sont abondantes sur la montagne et se transforment…

– En lacs, généralement vestiges des époques glaciaires, dont le plus important est celui de Chalain, Mais sans oublier les Lacs de Bonlieu, d’Ilay, de Narlay, le Petit et Grand Maclu, qui marquent le paysage des plateaux du Jura. Le Pic de l’Aigle en est un point de vue remarquable, un crêt d’où la vue s’étend sur tout le Jura des plateaux.

– Puis l’eau s’écoule en dévalant les strates rocheuses successives des plateaux du Jura sous forme de cascades. Les plus majestueuses sont celles du Hérisson.

– Mais elle disparait aussi dans les failles karstique de la montagne du Jura, remplit les lacs souterrains et rejaillit à la sortie des grottes, au pied du premier plateau comme au fond de la reculée de Baume les Messieurs. Les sources du Lison, proches de Salins les Bains méritent elles aussi une découverte.

– Enfin les écoulements s’apaisent dans la plaine d’une Bresse mystérieuse et accueillante. C’est alors que l’eau stagne sur les terres imperméables. Elle constitue de magnifiques étangs artificiels réalisés dans le cadre d’un politique monacale au XI° siècle, afin de rendre les terres cultivable et y développer la pisciculture. La pêche devient alors un sport favori en Bresse du Jura.

– Le barrage de Vouglans, construit dans la vallée de l’Ain et sa retenue avec ses 35 km de long, est le 3ème lac artificiel de France.
Des belvédères, des plages de sable et des sentiers de randonnée permettent de contempler ses rives boisées, plonger dans cette immense étendue d’eau turquoise. Plages et ports de plaisance y ont été aménagés.

Louhans

Cette pittoresque cité bressanne reste encore tournée vers le monde agricole, notamment dans le domaine de l’aviculture, revendiquant le siège de la très sérieuse confrérie des poulardiers de Bresse.

Située en pleine Bresse Bourguignonne, son marché, labellisé site remarquable du goût, chaque lundi est réputé et vaut que l’on s’y attarde.

Louhans est aussi connu pour son patrimoine gastronomique, tout en l’étant également pour son patrimoine architectural, dont sa fameuse rue centrale bordée d’arcades qui est un des sites les plus remarquables et le plus typique de vieux bourg médiéval. La ville héberge sur son territoire un petit port fluvial de plaisance installé sur les rives la Seille.

Lons-le-Saunier

Ville préfecture du Jura, Lons le Saunier (lédo salinarius ou ville de sel) est une ville thermale.

Les curistes bénéficient des bienfaits de la source Lédonia depuis 1892 au centre thermal Lédonia , situé dans le parc des bains.

L’un des enfants de la ville, Claude Joseph Rouget de Lisle. est mondialement connu. Il est l’auteur de notre hymne national, la Marseillaise.

Pendant la révolution, face à l’invasion des armées coalisées, l’Assemblée déclare la « patrie en danger », et les fédérés des provinces gagnent Paris pour participer à la défense de la Patrie. Des fédérés marseillais entonnent et répandent sur leur chemin le chant de Rouget de Lisle, qui était déjà parvenu chez eux. C’est ainsi que Le Chant de guerre pour l’armée du Rhin devient la Marche des Marseillois, puis La Marseillaise.

Un musée est dédié à sa mémoire.

Lons le Saunier est aussi la ville de La vache qui rit, fameuse pâte à tartiner elle aussi mondialement connue.

Mais pourquoi la Vache Qui Rit rit ? Lors de la Première Guerre mondiale Léon Bel affineur de fromage ‘’Comté’’, d’origine lédonienne, est affecté au régiment de « Ravitaillement en Viande Fraîche ». L’État-Major décide de doter chaque unité d’un emblème spécifique qui sera apposé sur tous les véhicules. Le dessin qui orne les camions de « Ravitaillement en Viande Fraîche » est celui d’une vache hilare, d’une vache qui rit. Le dessin fut surnommé la « Wachkyrie », allusion aux Valkyries, rendues célèbres par Richard Wagner et emblèmes des transports de troupes allemandes.

Et lorsque le soleil fait défaut, le 1055 , espace loisir, amusera les enfants et les parents.

Dole

Dole, est une ville construite sur le Doubs et sur une voie fluviale de communication, le canal Charles Quint.

Elle est la ville natale de Louis Pasteur.

Son cœur de ville, d’époque médiévale, regroupe des richesses patrimoniales.

La Rue des Tanneurs le long du canal, où est né Louis Pasteur, la fontaine des lépreux au fond de cette rue et enfin la Collégiale Notre-Dame. Cet édifice se caractérise par une architecture typiquement comtoise de la fin du Moyen-Age et possède une riche ornementation intérieure ainsi qu’un orgue classé aux monuments historiques.Et à proximité, en forêt de Chaux sur la commune de la Vieille Loye, les baraques du 14,dernier habitat sylvestre de bûcherons-charbonniers qui peuplaient autrefois la forêt de Chaux. Quatre baraques en terre crue (dont l’une date du XVIe siècle), deux fours à pain, un rucher et un puits composent ce site classé à l’inventaire des monuments historiques.

Arbois

Village de vignoble Arbois est la première Appellation d’Origine Géographique Contrôlée des vins et capitale des vins du Jura. Ne dit-on pas à Arbois : le vin d’Arbois, plus on en boit, plus on va droit !

C’est aussi en Arbois que Louis Pasteur fit ses recherches en microbiologie, réfutant la théorie de la génération spontanée et mettant au point la vaccination de la rage en particulier.

Les musées, châteaux et édifices religieux

Musées

Par temps de pluie, surtout, mais aussi source des découvertes culturelles, les musées sont nombreux et diversifiés :

  • La Maison de la Haute Seille à Château Chalon
  • L’Ecole d’Autrefois à Château Chalon
  • Les Forges de Baudin à Toulouse le Château
  • L’Ecomusée de Pierre de Bresse
  • Le Musée Pasteur à Arbois
  • Le Musée de la Vigne et du Vin à Arbois
  • Le Musée des Salines à Salins le Bains
  • La maison du Comté à Poligny
  • Les Maisons des Charbonniers en forêt de Chaux
  • La Maison de la Vache qui Rit à Lons le Saunier
  • Le Musée Rouget de Lisle à Lons le Saunier
  • Le Musée des machines à nourrir et à courir le monde à Clairvaux les Lacs
  • La Caborde aire vit culturelle à Orbagna
  • Le Musée du Jouet à Moirans en Montagne
  • Le Musée de la Pipe à Saint Claude
  • Caves Comté Fort des Rousses
Pour les amateurs de vieilles pierres et châteaux
  • Le château de Pierre de Bresse (Ecomusée)
  • Château Pecauld (Musée de la vigne et du vin Arbois)
  • Château de Syam
  • Château de Cornod
  • Le château du Pin
  • Le château de Fontenay
  • Le château d’Arlay
  • Le château de Chevreaux
Et les édifices religieux
  • Abbatial Impériale de Baume les Messieurs
  • Collégiale de Dole et son orgue monumentale
  • Eglise de Saint Etienne de Coldre et l’Ermitage à Briod
  • Eglise Paroissiale de l’Assomption de Revigny
  • Eglise Saint Juste à Arbois
  • Les Hospices de Beaune

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer